SI NOUS VOULONS VIVRE

8 > 14 JUILLET
À 17H
Relâche le 10 juillet
Durée : 1h20

D’après l’ouvrage Encre, Sueur, Salive et Sang réunissant les textes de Sony Labou Tansi
Édition établie et présentée par Greta Rodriguez Antoniotti
Conception Étienne Minoungou
Mise en scène et scénographie Patrick Janvier
Avec Étienne Minoungou, Mathieu Robert (saxophone), Simon Winsé (n’goni, arc à bouche, flûte)
Création musicale Pierre Vaiana, Simon Winsé
Collaboration artistique Julie Peghini
Régie générale Nicolas Oubraham
Le texte est publié aux Éditions du Seuil

Si nous voulons vivre © Gregory Navarra

Si nous voulons vivre puise à la source des notes, entretiens, lettres ouvertes, conférences de Sony Labou Tansi, écrivain congolais disparu en 1995, surnommé « l’avertisseur entêté », célèbre pour son style flamboyant et insolent, composé de tourbillons de mots et de tempêtes de pensée.
C’est le comédien Étienne Minoungou, vu au TGP dans M’appelle Mohamed Ali de Dieudonné Niangouna en 2015, qui est le passeur de cette hymne en faveur de la vie, contre la défaite de l’esprit. Il propose ici un salutaire exercice de lucidité.

Coproductions
Production : Compagnie Falinga
Coproduction : Les Récréâtrales / Théâtre de Namur / Théâtre Gérard Philipe, centre dramatique national de Saint-Denis

Contact
En Belgique : Claire Alex
+ 32 (0) 499 62 76 00
info@chargedurhinoceros.be
En France :
Jean-Baptiste Pasquier, Gwénola Bastide
06 79 04 57 04
production@theatregerardphilipe.com

SONY LABOU TANSI
Auteur
Sony Labou Tansi est un écrivain congolais, né en 1947 et mort en 1995. Ancien professeur d’anglais, il s’est progressivement imposé comme l’un des leaders d’une nouvelle génération d’auteurs francophones d’Afrique Noire, par ses romans et par son théâtre.
Il a fondé et dirigé le Rocado Zulu Théâtre à Brazzaville pour lequel il a écrit et mis en scène l’ensemble de ses pièces. Toutes ses pièces ont été représentées au Congo et certaines d’entre elles ont été jouées à l’étranger.
Figure essentielle de la littérature africaine et mondiale, c’est sous le signe de la redécouverte et de la découverte que le vingtième anniversaire de la disparition du grand auteur congolais Sony Labou Tansi a été célébré en juin 2015. Emporté par le sida en 1995, il est devenu célèbre avec son premier roman La Vie et demie, publié en 1979. À sa mort, il a laissé six romans et une vingtaine de pièces de théâtre, mais son oeuvre ne cesse de gagner en notoriété grâce aux sauvetages de ses manuscrits.

PATRICK JANVIER
Metteur en scène, scénographe
Patrick Janvier cherche dans le spectacle vivant les dimensions de l’art dans une relation Public-Société-Époque. Après des études aux Beaux-Arts, il part en voyage et de cette expérience va émerger son identité d’artiste. Théâtre en salle ou à ciel ouvert, théâtre itinérant, théâtre de rue et de places publiques, cirque, événements, festivals, concerts et installations sont ses terrains de jeu et d’expérimentation.
De 1989 à 2007, il est directeur artistique de la Cie L’Oboubambulle Bâtisseurs d’Atmosphère. Il est, selon les projets, tour à tour metteur en scène, comédien, scénographe, musicien, auteur, technicien, décorateur. Il participe également à des projets extérieurs à la compagnie, dont notamment de nombreux échanges et créations avec Acte SEPT au Mali. Depuis 2008, il est responsable du collège scénographie des Récréâtrales à Ouagadougou (Burkina Faso).
En 2013, il réalise, dans la carrière de Boulbon, la scénographie de la pièce franco-congolaise Sheda de Dieudonné Niangouna, artiste associé du 67 Festival d’Avignon. S’ensuivra une tournée en France, aux Pays-Bas, et en Argentine.
Patrick Janvier navigue sans cesse d’un continent à l’autre, multipliant les collaborations au gré des rencontres.

ÉTIENNE MINOUNGOU
Comédien
Né en 1968 au Burkina Faso, Étienne Minoungou est à la fois comédien, auteur, metteur en scène, dramaturge et entrepreneur culturel burkinabé. Ses études en sociologie, en théâtre et en lettres le mèneront à oeuvrer d’abord en tant que formateur et artiste. Comédien, on le découvre dans des pièces mises en scène notamment par Jean-Pierre Guingané, Matthias Langhoff ou plus récemment Rosa Gasquet et Isabelle Pousseur.
Étienne Minoungou mène également une carrière réussie au cinéma. Il joue dans différents films (réalisés par Tacere Ouedraogo, Issa Traoré et Régina Fanta Nacro) et dans la série télévisée réalisée par Idrissa Ouédraogo « Kady Jolie ».
Il fonde à Ouagadougou en 2000 la Compagnie Falinga, et dès 2002, il initie les RÉCRÉÂTRALES. Les Récréâtrales sont une biennale qui accueille, à chaque édition, une dizaine de projets de création internationaux, réunissant 80 à 100 créateurs venus de tout le continent africain. Totalisant près de 5 mois de travail intense, soit environ 150 jours de résidences d’artistes dans un même quartier, les Récréâtrales sont devenues un formidable moment de dialogue, d’échanges et de cohabitation entre populations riveraines, artistes professionnels, publics.

RÉSERVATIONS
mail : reservation@labellescenesaintdenis.com
par téléphone ou sur place à La Parenthèse, à partir du 6 juillet : 04 90 87 46 81

Étienne Minoungou été accueilli au Théâtre Gérard Philipe pendant les saisons 2015-2016 et 2016-2017 pour son spectacle M’appelle Mohamed Ali.
Si nous voulons vivre sera accueilli au Théâtre Gérard Philipe le 7 octobre 2017 à 20h.