LA BELLE SCÈNE SAINT-DENIS

LA BELLE SCÈNE SAINT-DENIS 8 – 19 JUILLET 2019

Depuis cinq ans, le Théâtre Louis Aragon, scène conventionnée d’intérêt national Art et création – danse de Tremblay-en-France et le Théâtre Gérard Philipe, centre dramatique national de Saint-Denis programment, avec le soutien du Département, des artistes – chorégraphes, metteurs en scène et interprètes –, dans le jardin ombragé de la Parenthèse. Pendant deux semaines, en plein cœur du festival d’Avignon, la Seine-Saint-Denis prend ses quartiers d’été.

La belle scène saint-denis, c’est depuis neuf ans la création artistique séquano-dionysienne en plein cœur du festival d’Avignon. Ce sont deux théâtres d’un même territoire qui s’associent pour présenter les artistes avec qui ils travaillent au quotidien et dont ils défendent l’ambition artistique.

Côté danse, le Théâtre Louis Aragon de Tremblay-en-France poursuit sa belle aventure avec les compagnies chorégraphiques de « Territoire(s) de la Danse ». Aller au-delà de la simple résidence, habiter le territoire pour mieux prendre le temps du partage, expérimenter en dehors des dispositifs : c’est ce qu’ont fait Amala Dianor, Sylvère Lamotte, Seydou Boro, Mickaël Phelippeau, Mithkal Alzghair et aujourd’hui Filipe Lourenço avec le TLA. Leurs œuvres et leurs projets en cours continuent de faire l’actualité du TLA, dans une délité revendiquée qui fait de l’accompagnement artistique un engagement au long cours. Voir à La Parenthèse Pas seulement, Lou, un extrait de l’Écho d’un infini, de Koteba et de We are not going back, jusqu’à l’émergence de Gouâl… c’est accéder au cheminement parcouru par tous ces artistes dans leur œuvre et dans la rencontre avec un territoire, un public, un lieu.

Côté théâtre, le Théâtre Gérard Philipe décline la création sous deux formes originales qui répondent aux particularités du plein air, et qui, cette année, déborderont du plateau de La Parenthèse.

D’abord la version « concert » d’Anguille sous roche d’Ali Zamir, mis en scène par Guillaume Barbot. Ce spectacle coproduit par le TGP a été créé en janvier 2019 à Saint-Denis et a rencontré un accueil critique et public enthousiaste. Il faut absolument découvrir ce texte extraordinaire porté par le trio composé de la flamboyante Déborah Lukumuena (César du meilleur second rôle dans Divines) et des virtuoses Pierre-Marie Braye-Weppe et Yvan Talbot.
Le TGP programme aussi une forme légère et participative, Les rues n’appartiennent en principe à personne, déambulations sonores qui se construisent in situ.
Le projet est porté par la metteure en scène Lola Naymark, une artiste qui combine un travail d’immersion auprès des habitants, de valorisation d’un patrimoine à la fois tangible et immatériel, de création d’un objet sonore et d’un parcours poétique. Mobile, en prise avec son environnement direct, il fédère des spectateurs curieux de formes plus accessibles et ludiques qu’un spectacle classique en salle.
Le TGP proposera ces déambulations en Seine-Saint-Denis en juin 2020, pensées pour le territoire, à partir des témoignages de ses habitants.

Toute la programmation fait fortement écho aux enjeux portés par le Département de la Seine-Saint-Denis en matière de politique culturelle : excellence artistique dans une diversité des formes, soutien à la création, développement de la diffusion des œuvres et rencontre avec les publics, échanges interculturels, valorisation d’un patrimoine sensible, participation des habitants, présence d’artistes issus de la diversité, autant d’axes qui peuvent être pris en considération dans le récit politique de cette belle scène saint-denis.

EMMANUELLE JOUAN
Directrice du Théâtre Louis Aragon, scène conventionnée d’intérêt national Art et création – danse de Tremblay-en-France
JEAN BELLORINI
Metteur en scène, Directeur du Théâtre Gérard Philipe, centre dramatique national de Saint-Denis


AGENDA

agenda-site-web


Télécharger le programme complet de La belle scène saint-denis 2019


Théâtre Louis Aragon de Tremblay-en-France © Valérie Frossard

Théâtre Louis Aragon de Tremblay-en-France © Valérie Frossard

Le Théâtre Louis Aragon, scène conventionnée d’intérêt national Art et création – danse de Tremblay-en-France est un lieu pluridisciplinaire qui donne à voir chaque année plus de 40 spectacles issus de la création contemporaine, au plateau et en dehors de ses murs sur le territoire de la Seine-Saint-Denis. La création et les résidences d’artistes sont au cœur de son projet. Son dispositif « Territoire(s) de la Danse » s’attache particulièrement aux échanges et aux rencontres entre les populations, les artistes et leurs œuvres. Chaque année, CQFD constitue le temps fort consacré aux restitutions des actions menées par les artistes avec les habitants du territoire.
Depuis 2016, le Théâtre Louis Aragon est organisateur du festival de cirque, le Chapiteau bleu, qui propose 10 à 12 spectacles en plein air et sous chapiteau.
Enfin, depuis 2011, le Théâtre Louis Aragon est présent au Festival d’Avignon, pour La belle scène saint-denis, une programmation de formes courtes des artistes en résidence, en association avec le Théâtre Gérard Philipe, centre dramatique national de Saint-Denis.

Théâtre Gérard Philipe de Saint-Denis

Théâtre Gérard Philipe de Saint-Denis © Romain-Maillet

Le Théâtre Gérard Philipe, centre dramatique national de Saint-Denis est un lieu de création, de production et de diffusion d’œuvres théâtrales. Il est dirigé par le metteur en scène Jean Bellorini depuis janvier 2014, qui l’a placé sous le signe de la création, de la transmission et de l’éducation, considérant que les ponts entre éducation et art doivent être développés.
Le projet du TGP s’inscrit dans la continuité des missions de service public propres à un centre dramatique national tout en préservant les spécificités historiques et territoriales du lieu. La singularité de son action et de son implication se traduit par :
Une politique soutenue de production, coproduction et d’accompagnement à géométrie variable auprès d’artistes associés ou complices, ou de jeunes équipes émergentes ainsi que la construction d’un répertoire autour de ses propres spectacles ;
Une dynamique partenariale décloisonnée et attentive à l’ensemble du réseau de proximité, ainsi que national et international : représentations en décentralisation sur le territoire de la Seine Saint-Denis, présence du TGP en dehors de son territoire notamment avec La belle scène saint-denis, manifestation pluridisciplinaire co-programmée avec le Théâtre Louis Aragon de Tremblay-en-France à Avignon et accueil et production de spectacles internationaux ;
L’inscription de la transmission et de la pratique artistique au cœur du projet du théâtre. Des projets exigeants et intimement liés à la programmation, qui concernent plus de 5000 personnes chaque saison.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s